Acheter un logement neuf a quelques avantages

Immobilier

Par Myriam Simon

Publié le 25/08/2020

Réductions d’impôts, confort, #économies d’#énergies : en #immobilier, #acheter un #appartement ou une #maison neuve pour l’#habiter ou pour #investir comporte différents avantages. Tour d’horizon.

Si investir dans un #appartement du XIXe siècle ou une #maison #ancienne présente beaucoup d’avantages (charme, situation, prix..) #acquérir un #logement neuf n’est pas dénué d’intérêt et présente également des points positifs.

Agencements fonctionnels, économies d’énergie

Question #construction, et c’est là l’un des points importants pour votre vie future, votre #appartement ou votre #maison sera sans doute beaucoup plus fonctionnel, il y aura moins de perte de place car l’#agencement des #pièces et des #aménagements sont généralement réalisés afin d’optimiser les #espaces à vivre ou encore sur mesure si vous faites appel à un #architecte. De quoi compenser une surface #habitable éventuellement plus réduite que pour un #projet dans l’ancien.

Pour les #appartements, l’#achat se fait généralement sur plan ou en Vefa (vente en état futur d’achèvement). Pour ce #type de #biens, il est souvent plus facile d’avoir un #extérieur, petit #balcon ou grande #terrasse très recherchés après la période de confinement, et de disposer de places de #parking au pied de l’#immeuble, ce qui est quasiment impossible avec les #immeubles anciens construits en centre de ville.

De plus en plus de #programmes #neufs incluent des espaces et des services collectifs. Un confort qui intéresse une nouvelle génération d’acquéreurs : #jardin et potager partagés, #terrasse collective sur le toit, crèche dans l’immeuble, association d’habitants, services de conciergerie, buanderie collective, espace de sport sans compter les bornes de recharge pour les véhicules électriques.

Réduction des charges

Le budget achat dans le neuf n’est pas celui de l’ancien. Les prix de l’#immobilier neuf sont plus élevés, comptez 20% minimum de différence avec le prix de l’ancien, jusqu’au double dans les grandes villes (les programmes sont rares dans une ville très dense comme Paris par exemple).

Une différence qui s’explique d‘abord par le coût élevé du prix d’#achat du #terrain puis par la #construction dont les coûts augmenteraient en raison des nombreuses normes d’isolation, acoustiques énergétiques qui au final doivent permettre une meilleure qualité de vie et des économies.

Les constructions de qualité font la part belle aux matériaux respectueux de l’environnement, aux expositions idéales et aux grandes ouvertures afin de limiter plus encore la consommation d’énergie. Elle serait 3 à 5 fois moins importante que dans une #construction ancienne.

Dans une construction neuve, vous aurez plus facilement un appartement classé A ou B pour le diagnostic énergétique. Une meilleures isolation thermique est un atout notamment lorsque vous souhaiterez revendre ou louer. La consommation individuelle diminue, celle de la copropriété également.

Il n’y aura pas, sauf accident, de gros travaux d’entretien, de ravalement, de changement de #toiture ou de chauffage durant les dix ou douze premières années (la construction neuve bénéficie en outre de garanties qui peuvent être biennale, décennale ou de parfait achèvement selon les situations).

Baisse des frais de #notaire et des taxes, et réduction d’impôts.

Lors de la signature chez le #notaire, vous acquitterez les incontournables frais de notaire (en réalité majoritairement des droits dus à l’État), payés par l’#acquéreur, qui dans ce cas sont de l’ordre de 3% contre 8% environ du prix lorsque vous achetez un #appartement ancien ou moderne.

Lorsque ce #logement neuf est votre résidence principale, vous êtes exonéré de taxe foncière durant les deux années qui suivent l’achèvement du #logement. Il faut pour cela faire une déclaration auprès de l’administration fiscale.

L’exonération temporaire de la taxe foncière pour les propriétaires de #maisons ou d’#appartements neufs est totale sauf si la commune et/ou l’établissement public de coopération intercommunale (EPIC) décide soit de supprimer cette exonération pour tous les locaux d’#habitation, soit de la limiter aux seuls #logements financés au moyen de prêts conventionnés ou de prêts aidés par l’État pour un montant inférieur ou égal à 50% de leur coût, ou de prêts à taux zéro. Votre mairie vous renseignera.

Premier achat dans l’#immobilier #neuf ?

Plusieurs aides financières existent pour faciliter l’achat dans le neuf, mais elles sont soumises à conditions. Si c’est votre premier achat, pensez à compléter votre financement par un prêt à taux zéro, accordé et calculé selon le montant de vos ressources, la composition de votre famille et votre lieu de #résidence. Il ne finance que l’#achat de la #résidence principale.

Autre solution pour alléger le financement de votre future acquisition, le prêt action #logement, (ex 1% logement) à condition que la construction respecte les normes RT 2012. Son montant varie entre 7.000 et 25.000 euros, remboursable en 20 maximum.

En choisissant le neuf, vous pourrez profiter du dispositif fiscal Pinel et réduire vos impôts de 12, 18 ou 21% à condition que votre #logement remplisse certaines obligations : louer durant 6, 9 ou 12 ans, respecter des niveaux de loyer et sélectionner un #locataire dont les revenus ne dépassent pas des plafonds fixés chaque année.

#Acheter #neuf ou dans l’#ancien reste une histoire de goût. En ayant en tête les avantages patrimoniaux du neuf, le choix sera plus facile (quand il est possible, ce qui n’est pas toujours le cas dans les grandes villes et notamment Paris).