TRANSPORTS EN COMMUN ET PROXIMITÉ D’UN BIEN

Une récente étude montre que la proximité d’une gare ou d’un métro peut créer une surcote immobilière de 25%. Et dans de plus rares cas, c’est une nuisance justifiant une décote.

Il n’y a pas que le Grand Paris dans la vie… Partout en France, la présence de transports en commun à proximité d’un bien immobilier a un impact sur son prix. Comme le montre Homadata, start-up spécialiste de la donnée immobilière, dans cette étude publiée en avant-première par LeFigaro immobilier, la proximité d’une gare (train ou métro) peut justifier des prix jusqu’à 25% plus élevés par rapport à des quartiers moins bien desservis.